La Feuille de thé, éditeur annonce la publication de Ti voglio bene un recueil de poésie125 pages de Fulvio Caccia avec six encres de l’artiste Richard Killroy et une pièce musicale de Damien Caccia sous forme d’un QR-code.

Le croisement de ces trois disciplines artistiques n’est pas nouveau mais leur conjugaison dans un seul et même recueil donne une valeur inédite à cette expérience de lecture qu’a voulu partager Fulvio Caccia, avec la bienveillance de ses complices et de l’éditrice. « Ce septième recueil est le plus important de ma carrière, déclare l’auteur. En conjuguant la tradition poétique avec la modernité qu’offre l’environnement numérique, j’ai voulu émouvoir le lecteur mais aussi le dépayser tout en lui permettant de se reconnaître dans cette expérience spirituelle contenue dans ce livre ».

C’est pourquoi Ti voglio bene prend sa source au croisement de la musique et de la poésie (Valéry) au moment où l’un devient l’autre. Sa manifestation est celle du combat amoureux : l’âme s’oppose, fuit devant l’esprit — et vice versa — dans un chassé-croisé amoureux. Car il s’agit de ravir le poème à sa « tristesse ontologique ». Cette confrontation, entre le poème et le non-poème, est toujours d’actualité. Il a pour enjeu l’incarnation. Devenir un corps qui parle et chante librement. Sa différence s’affirme ainsi dans sa nouveauté : la langue de la poésie. Voilà pourquoi le titre est « une déclaration d’amour » formulée dans l’autre langue : pour se souvenir d’où l’on vient. Ti voglio bene.

Fulvio Caccia a publié huit ouvrages de poésie dont six recueils. Il a obtenu le prix du Gouverneur général du Canada pour son recueil de poésie Aknos, équivalent du Goncourt. Ses poèmes ont paru dans les principales revues françaises et canadiennes. Richard Killroy est un « globe artist » qui plante ses pénates là où le conduisent ses projets. Depuis une vingtaine d’années, il cherche dans le dessin l’étonnement de l’enfance. Artiste transdisciplinaire exerçant autant la musique, la photo que l’écriture, Damien Caccia pratique une esthétique de l’effacement qui consiste à gommer les frontières entre les arts.

Aussi, pour profiter de cette alliance artistique singulière, les éditions La Feuille de thé proposent à ses lecteurs en ce début d’année une offre exceptionnelle. Pour un supplément de dix euros plus les frais de port, le lecteur pourra pré-acheter son recueil qui lui sera dédicacé par le poète et illustré d’une encre polychrome originale par l’artiste. Saisissez cette occasion. Réservez dès maintenant votre exemplaire personnalisé.

Envoyez votre chèque ou virement à l’adresse suivante :

Editions La Feuille de thé, chez Ghyslaine Brault, 13 rue Linné, 75005 Paris

IBAN : FR7630027160110002027660115

ISBN 979-10-94533-32-1
Prix unitaire : 20€ , Frais de port : 5€
avec dédicace, encre originale et frais de port :35€
Informations :
lafeuilledethe14@laposte.net ; www.La feuille de the.com

Catégories : Actualité

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.